Jean Marie BECHTOLD

Un peu d'histoire

En 1494, l'auteur rhénan Sébastien Brand jetait un pavé dans la mare avec son ouvrage La nef des fous. Sa vision de la "folie" de ses contemporains semait un trouble profond. Six ans plus tard, Josse Bade éditait La nef des folles qui prolongeait les interrogations entamées par Sebastien Brand.

L'image extraite des illustrations originales de la La nef des folles sert de carte d'identité au domaine Jean-Marie Bechtold.

img1
img1

Le domaine est situé dans les splendides coteaux de la Couronne d'Or, la région viticole bordant Strasbourg. Cela fait 20 siècles que l'on cultive les vignes sur ces collines marno-calcaires parfaitement exposées.

Certains coteaux présentent des pentes très raides au-dessus des vallons d'alentour. Pour connaître et comprendre les 12 ha du domaine, Jean-Marie Bechtold consacre beaucoup d'énergie à observer les sols et les plantes, et recherche la meilleure adaptation des méthodes de culture à chaque parcelle.

L'esprit nature

Désireux de comprendre la nature et d'en tirer ce qu'elle a de meilleur, le vigneron est membre des associations Vignes Vivantes ou Tyflo, dont le but est de promouvoir une viticulture totalement respectueuse de l'environnement. Depuis 2007 le domaine est en conversion biologique.

Ses motivations ?

Se réjouir d'année en année de vinifier des raisins parfaitement mûrs, aux saveurs idéales; et de bénéficier pour sa famille d'une qualité de vie la meilleure possible, grâce à l'abandon des traitements chimiques.

img4

Quand les sols s'épanouissent

Le charmant village où se trouve le domaine Bechtold, Dahlenheim, est dominé par le grand cru Engelberg. C'est une colline calcaire où naissent des vins aériens, aux saveurs croquantes, en dentelle, "tout en élégance féminine" selon Serge Dubs.

C'est l'un des terroirs du domaine qui travaille d'autres lieux-dits : le Sussenberg, l'Obere Hund, le Silberberg. La variété de leurs sols et expositions permettent au vigneron d'exprimer son sens de l'observation et de déterminer les meilleurs équilibres entre sols et cépages.

Les pinots noirs grandissent sur des sols calcaires, là où l'on élabore de grands vins rouges. D'autres terrains se réchauffent très vite et favorisent des cuvées puissantes, à la douceur caractéristique, promises à de longues gardes.

img2
img3

Elaborer des vins comme on élève un enfant

Jean-Marie Bechtold applique une philosophie simple en matière de vignification : il élabore son vin comme on élève son enfant. Patiemment, l'esprit attentionné, avec le souci de comprendre. Depuis qu'il travaille en méthodes proches du biologiques, il vendange des raisins à parfaite maturité, bien meilleurs au goût ! En cave, il pratique l'intervention minimum. "Les vins n'ont besoin de rien pour évoluer. Ils ont en eux tous les éléments pour grandir", raconte le vigneron.

Grâce à cette volonté de vinification naturelle, Jean-Marie Bechtold se donne le temps de vivre au côté de ses vins, de les élever progressivement et de les présenter aux amateurs une fois qu'ils ont grandi.

"Plus les vignes sont habituées à redevenir des plantes naturelles, meilleurs sont les raisins et plus épanoui est le vin", se réjouit-il. Dans ses différentes gammes (génériques, terroir, vins moelleux et liquoreux), le vigneron s'applique à transmettre les joies de la vigne.